Menu 03 59 28 17 18
18 rue du souvenir 67380 lingolsheim
03 59 28 17 18
CABINET D'HYPNOSE ET SEXOTHÉRAPIE À STRASBOURG
03 59 28 17 18
Prendre rendez-vous en ligne RDV pour consultation en ligne

Arrêt du tabac par l’hypnose – Hypnothérapeute à Lingolsheim

Thérapeute à Lingolsheim, Noura Hincker assure une prise en charge qualitative et attentive. L'hypnose vise notamment à aider le patient à se séparer de son addiction au tabac. En cela, le sevrage tabagique par l’hypnose a montré de probants résultats.
Le cabinet d’hypnose est situé au 18 rue du Souvenir à Lingolsheim (67), à la périphérie de Strasbourg. Il est facilement accessible par la route (stationnement à proximité). La thérapeute consulte pour l’arrêt du tabac et accompagne ses patients, sur rendez-vous, du lundi au samedi (de 10h à 20h).
 

Sevrage tabagique, pourquoi se faire aider ?

Sevrage tabagique, pourquoi se faire aider ? L'addiction au tabac engendre de multiples inconvénients : - Sur le plan esthétique : le tabac influe sur la couleur des dents, sur l'odeur corporelle et sur la tonalité de la voix.
- Sur le plan de l'intelligence : des études ont montré que ceux qui ont commencé à fumer à un âge jeune ont un quotient intellectuel inférieur à celui des non-fumeurs.
- Au niveau de la santé : le tabagisme présente des risques comme les maladies respiratoires, les goitres et le cancer.
Le sevrage tabagique est donc primordial. Les bienfaits de l'arrêt du tabac sont :
  • 20 minutes après la dernière cigarette : la circulation du sang et la fréquence cardiaque reprennent leur fonctionnement normal.
  • 8 heures après : la quantité de monoxyde de carbone sera affaiblie.
  • 24 heures après : la quantité d'oxygène dans le sang augmente et le risque d'une crise cardiaque diminue. Les poumons commencent à se débarrasser des déchets de la nicotine et à retrouver leur couleur naturelle.
  • 48 heures après : le fonctionnement des 5 sens s'améliore.
  • 72 heures après : la respiration s'améliore.
  • 3 semaines à 3 mois après : des symptômes comme la toux chronique et la fatigue disparaissent. Le corps retrouve sa forme.
  • 1 à 9 mois après : l'essoufflement disparaît.
  • 1 an après : le risque d'AVC dû au tabagisme disparaît.
  • 5 ans après : le risque du cancer des poumons diminue et l'espérance de vie devient normale.
Comme traitement anti-tabac, l'hypnose aide le patient à surmonter son problème d'addiction à la cigarette et ses conséquences.
 

Les résultats de l’hypnose pour l’arrêt du tabac

D'après les statistiques :
  • 72% de patients ne fumaient plus un mois après la séance d'hypnose.
  • 63% de patients ne fumaient plus deux mois après la séance.
  • 45% de patients ne fumaient plus trois mois après la séance.
  • 35 à 40% de patients ne fumaient plus six mois après la séance.

La méthode de sevrage tabagique par l'hypnose

- La méthode hypnotique de sevrage tabagique repose sur 5 approches :
  • Pousser le patient à détester le tabac.
  • Pousser le patient à visualiser son avenir sans tabac.
  • Séduire le patient par l'idée de l'indépendance.
  • Imposer au patient un changement dans sa vie.
  • La technique de l'autohypnose.
Une séance d'hypnose se déroule en deux phases :
  • Un entretien entre le patient et la thérapeute : on évalue le degré de dépendance, de la volonté d'arrêter de fumer et ses motivations et les inconvénients de l'addiction qui sont déjà là.
  • L'hypnose : la thérapeute hypnotise le patient. Après la thérapie, elle écoute ses impressions et lui donne des recommandations pour la phase à suivre (la vie sans tabac).

Que faire en cas de rechute ?

Le sevrage tabagique peut engendrer des troubles physiques, psychologiques et comportementaux : anxiété, malaise, insomnie, appétit, stress, etc. La rechute peut arriver, mais ce n'est pas un échec. La thérapeute assure alors au patient une deuxième séance afin d'étudier les causes et de l'aider à ne pas faiblir.
 

Hypnose - Phobies

Traiter les phobies par l’hypnose – Hypnothérapeute à Lingolsheim

La phobie est une angoisse exprimée face à un objet ou une situation définis. Elle peut être présente chez n'importe quelle personne et se manifeste à des degrés variés. Étant parfois contraignante, l'individu doit parfois consulter un professionnel afin de retrouver le cours normal de sa vie. Parmi les thérapies qu'une personne phobique peut suivre, on cite l'hypnose. Thérapeute à Lingolsheim, Noura Hincker aide ses patients à combattre leur phobie (avion, animal, vertige…).
Le cabinet d’hypnose est installé au 18 rue du Souvenir à Lingolsheim, à la périphérie de Strasbourg. Il est facilement accessible par la route (places de stationnement à proximité). La thérapeute consulte et accompagne ses patients dans le traitement des peurs et des phobies, sur rendez-vous, du lundi au samedi (de 10h à 20h).
 

Peurs et phobies : d’où viennent-elles ?

Les phobies sont des peurs irraisonnées et irrationnelles. L'individu en est conscient, mais n'arrive pas à relever leur source, leurs causes et à les surmonter. Elles ne sont pas liées au sexe ou à l'âge. Leurs causes possibles sont diverses et multiples :
  • Le déplacement d'une peur en rapport avec le quotidien vers un objet ou une situation ;
  • Un traumatisme vécu dont les conséquences peuvent être exprimées ou refoulées ;
  • Un contact permanent avec une personne phobique ;
  • Des facteurs neurobiologiques ou génétiques...
On distingue deux types de phobies :
  • La phobie spécifique : c'est la peur d'un objet, d'une chose ou d'une situation déterminée.
  • La phobie complexe : c'est une peur qui est généralement accompagnée d'anxiété ou du manque de confiance en soi.
Il existe plusieurs classes de phobie. Parmi les plus propagées, on mentionne, par exemple :
  • La claustrophobie (la peur des espaces clos) ;
  • L'aérodromophobie (la peur des avions) ;
  • L'aquaphobie (la peur de l'eau) ;
  • L'arachnophobie (la peur des araignées) ;
  • L'acrophobie (la peur des hauteurs) ;
  • La cheimophobie (la peur des tempêtes) ;
  • La phobie sociale (la peur d'une certaine situation sociale) ;
  • L'agoraphobie (la peur de rester seul)…

Quand parler de phobie et pourquoi consulter un thérapeute ?

Les phobies se manifestent souvent par des symptômes comme :
  • L'accélération de la respiration ;
  • Des palpitations accélérées ;
  • Une bouffée de chaleur ;
  • Transpiration (généralement sueur froide) ;
  • Sensation de vertige ;
  • Nausée, diarrhée ;
  • Tremblement des jambes et des mains ;
  • Anxiété…
Lorsque la phobie est sévère, elle est susceptible de devenir, pour la personne qui en souffre, un handicap la privant de son autonomie et d'une vie normale. Par ailleurs, elle peut être gênante pour son entourage. Un traitement de la phobie sera alors nécessaire.
 

Faire face et vaincre ses phobies

Lors d'une séance d’hypnose, la thérapeute peut approfondir cette peur ou suggérer le contraire. Le but est de montrer au patient qu'il est primordial et naturel de craindre certaines choses, mais qu'il faut que cette méfiance relève de l'ordre du réaliste. En d'autres termes, on ne peut pas agir face à ce qui ne dépend pas de soi.
Selon les cas, l'hypnothérapie dure entre une et trois séances. L'hypnothérapeute assure à son patient un accompagnement lui permettant d'accéder à son inconscient afin de relever les sources de sa phobie.
 

Hypnose – Stress et anxiété

Gérer le stress et l’anxiété par l’hypnose – Hypnothérapeute à Lingolsheim

L'hypnothérapie favorise la gestion du stress, le traitement de l’anxiété, la lutte contre les émotions négatives, les sensations de mal-être, le trouble émotionnel, la dépression...
Les personnes souffrant du stress, des troubles anxieux ou d’autres symptômes d’inconfort (troubles de sommeil, mal à respirer, phobies...) peut avoir recours à des séances d’hypnose pour éviter les thérapies médicamenteuses. En effet, l’hypnose est une thérapie brève, mais qui permet un rétablissement efficace.
Le cabinet d’hypnose est installé au 18 rue du Souvenir à Lingolsheim, à la périphérie de Strasbourg. Il est facilement accessible par la route (places de stationnement à proximité). La thérapeute consulte dans le traitement du stress et de l’anxiété. Elle reste joignable du lundi au samedi (de 10h à 20h).
 

Le stress et anxiété… comment faire la différence ?

Plusieurs personnes confondent entre stress, anxiété, angoisse ainsi que d’autres troubles.
  • Le stress : soumis à trop de pressions, le corps humain apporte une réponse physiologique inappropriée manifestée par une accélération du rythme cardiaque, une augmentation de la tension artérielle et de la glycémie. Cette réaction pousse l’homme à réagir face aux situations qu’il rencontre. Or, prolongé, ceci peut causer des effets néfastes, voire des pathologies bénignes.
  • L’anxiété : c'est l’aptitude à déclencher soi-même l’état de stress ou à l’aggraver. Elle peut devenir une pathologie gênante.
  • Le trouble panique : c’est un état permanent de peur. Une personne souffrante du trouble a toujours des idées noires et des pensées paralysantes. Le trouble panique se manifeste par des difficultés de respiration, des sentiments de peur et une augmentation du rythme cardiaque.
  • La phobie : c'est un état de peur intense ressenti face à une situation sociale, un objet, un animal, etc. Cette peur s’accompagne de crises d’angoisse et provoque un fort battement de cœur, sensations de faiblesse, évanouissement, maux de ventre, etc.
  • Stress post-traumatique : c’est un état de stress prolongé. Une personne atteinte de cette pathologie prouve un sentiment de crainte envers toute situation imprévue.

Quelles sont les causes du stress ?

On peut définir 3 causes principales de stress :
  • L’hérédité : plusieurs études scientifiques ont prouvé que le stress est un facteur héréditaire sur au moins trois générations. Les personnes ayant des parents avec des troubles anxieux sont sujettes à des maladies psychologiques liées au stress. Ce qui montre un lien entre une combinaison génétique et la transmission du stress.
  • Causes biologiques : tout ce qui touche au système hormonal peut déclencher le stress comme la grossesse, la menstruation, etc. En effet, le taux sanguin de certaines hormones (catécholamine, sérotonine, cortisol, etc.) chez les personnes anxieuses est toujours anormal, ce qui prouve ce lien direct.
  • Causes environnementales : plusieurs facteurs sociaux et relationnels engendrent le stress et les troubles anxieux comme les relations familiales perturbées et les traumatismes, même les plus anciens.

Comment gérer son stress et anxiété par l’hypnose ?

Une séance d'hypnose contre le stress a pour but d’apaiser l’esprit pour briser le cycle de stress et d’anxiété. Avec des techniques de relaxation, l’hypnothérapeute essaye d’atteindre des niveaux de conscience profonds (Inconscience, subconscience, etc.) pour identifier les agents « stressants » qui sont à l’origine des troubles anxieux.
Également, il aide le patient à reprendre confiance en soi et à chasser les idées noires négatives pour lui insuffler une énergie positive. L’hypnose aide le patient à évacuer certains poids et à interpréter les choses autrement pour mieux gérer sa vie quotidienne et lui procurer un sentiment de bien-être.
 

Hypnose - Enfant

L’hypnose et les enfants – Hypnothérapeute à Lingolsheim

Les parents ont généralement recours à l'hypnose lorsque les thérapies psychologiques ou pédopsychiatriques n'aboutissent pas à des résultats satisfaisants.
L'hypnothérapie s'adresse surtout aux enfants de 7 ans et plus. C'est à cet âge qu'ils commencent à percevoir les choses et à distinguer entre réalité et imaginaire. Avant 7 ans, l'enfant vit dans un monde où réalité et imaginaire sont liés. Des caresses ou des histoires inventées peuvent le calmer et l'aider à surmonter certains troubles.
Le cabinet d’hypnose est basé au 18 rue du Souvenir à Lingolsheim (périphérie de Strasbourg). La thérapeute consulte et accompagne les enfants, sur rendez-vous, du lundi au samedi (de 10h à 20h).
 

Une consultation en hypnose pour enfant

Parmi les motifs qui incitent à emmener votre enfant chez un hypnothérapeute, on cite : Hypnose - Enfant
  • L'énurésie ;
  • La scarification : tendance à se blesser lorsqu'il est anxieux ou effrayé ;
  • Addictions : aux sucreries, aux jeux vidéo, etc.
  • Troubles scolaires : incapacité de se concentrer, de bien lire, troubles d'apprentissages, etc.
  • Troubles relationnels : mutisme sélectif, incapacité de se socialiser avec des étrangers, avec d'autres enfants, etc.
  • Phobies : peur de l'obscurité, des animaux, de l'environnement, etc.
  • Dépression chronique ;
  • Troubles du sommeil : insomnie, cauchemars, etc.
  • Douleurs fréquentes : maux de tête, au niveau du dos, etc.
  • Comportement ordalique : tendance à se mettre, consciemment, en danger ;
  • Troubles au niveau du comportement : anxiété, colère, discrétion et isolement, hyperactivité, turbulence, stress, agressivité, violence, etc.
  • Un manque de confiance en soi… Ces troubles peuvent être dus à :
  • Une séparation : divorce, deuil, etc.
  • Un changement ou une transition : accès à l'école, changement d'école, d'adresse, transition de l'école au collège, etc.
  • Un traumatisme ;
  • Un entourage où un ou plusieurs membres souffrent d'un trouble psychologique…
Le traitement par hypnose est une thérapie brève qui dure entre 3 et 10 séances de 45 minutes approximativement. Lors d'une séance d’hypnose, la thérapeute accueille l'enfant, ses parents et éventuellement ses sœurs et frères ensemble afin de déterminer la relation qui les unit, le trouble à résoudre, ses origines et les techniques à adopter. Ensuite, c'est l'étape de l'hypnose. L'enfant, seul dans la pièce, est plongé dans un état de conscience modifiée, mais tout en restant éveillé. Généralement, la thérapeute lui demande de se concentrer sur un point ou sur une image dans son esprit.
 

L’hypnose pour contrôler la crise d’angoisse des enfants

Une crise d'angoisse peut être liée à un manque de confiance en soi ou à un traumatisme de l’enfance. Elle peut se manifester par des difficultés respiratoires, une diarrhée, un tremblement des mains et des jambes, un vomissement, etc. L'angoisse scolaire en est un exemple. Par peur de l'échec ou du jugement, l'enfant peut refuser d'entrer en classe. Si on l'y force, il peut avoir un comportement hystérique marqué par des pleurs et des cris. L'hypnose pousse l'enfant à se concentrer sur le côté positif (lieu de rencontres, les récréations, etc.) et à oublier sa peur.
 

L'hypnose pour traiter un trouble post-traumatique

Un trouble post-traumatique est dû à un choc psychologique manifesté ou refoulé. Il peut être marqué par un changement négatif au niveau du comportement de l'enfant. L'hypnose aide le jeune patient à se réconcilier avec ce qui s'est passé et à l'accepter.
 

Hypnose – Grossesse

L’hypnose et la grossesse – Hypnothérapeute à Lingolsheim

L'hypnose pour préparer à la grossesse (ou hypnose prénatale) est une thérapie récente. Elle date de 2003 et vise à aider les femmes enceintes qui ne peuvent pas accoucher avec la péridurale. Elle est basée sur la méthode ericksonienne et doit être pratiquée par des professionnels confirmés. Le cabinet d’hypnothérapie prénatale est installé au 18 rue du Souvenir à Lingolsheim. Il est facilement accessible par la route (places de stationnement à proximité). Noura Hincker consulte et accompagne ses patientes, sur rendez-vous, du lundi au samedi (de 10h à 20h).
 

Une consultation en hypnose pour la femme enceinte

L'hypnothérapie peut viser à la préparation à l’accouchement. A ce titre, elle se base sur deux méthodes :
  • La thérapeute invite la patiente à voyager vers un autre monde imaginaire où elle sera en sécurité et où rien de mal ne pourra lui arriver. Il peut s'agir d'un endroit naturel, d'un lieu de souvenir, etc. Lors de ce processus, la femme enceinte apprend à séparer le réel de l'imaginaire, le corps de l'esprit.
  • L'hypnothérapeute s'appuie sur une méthode qui a pour but de renforcer la respiration. L'accouchement ne sera pas sans douleurs, mais la patiente apprendra à les maîtriser.

Les bienfaits de l’hypnose prénatale ?

L'hypnose prénatale présente une multitude de bienfaits, citons :
  • Apaiser le stress de l’accouchement ;
  • Gérer les angoisses de la femme enceinte ;
  • Renforcer la confiance en soi ;
  • Optimiser les pensées positives ;
  • Minimiser les risques d'interventions cliniques ;
  • Améliorer la relation mère-enfant ;
  • Apprendre à maîtriser les douleurs ;
  • Apprendre à accepter le nouveau rôle qui attend la femme enceinte…

Comment se déroule une séance d'hypnose de préparation à l'accouchement ?

Lors d'une séance d’hypnose, la femme enceinte est placée entre un état d'éveil et de sommeil. Selon ses envies, la thérapeute utilise l'une des méthodes citées au-dessus. La thérapie est brève. Elle dure, selon le cas, entre 4 et 10 séances espacées.
Une séance d'hypnose peut être individuelle et s'étend, en moyenne, sur un intervalle de temps de 60 minutes. Elle peut aussi être effectuée en groupe et dure alors, environ, 2h30 minutes. Avant la phase de l'hypnotisation, la patiente entretient avec la thérapeute (et les autres femmes si la séance est en groupe) un dialogue portant sur les aspects positifs et les inquiétudes conscientes.
La présence du futur-père est fortement recommandée afin de renforcer le sentiment de sécurité chez la patiente tout au long de la grossesse et lors de l'accouchement.
Horaires
Lundi - Samedi
10h00 - 20h00
Tarifs
Consultation d'hypnose 60 €
Consultation de thérapie de couple 80 €
Consultation de psychothérapie 60 €
Consultation de sexothérapie 60 €
Moyens de transport
Tram BTiergaertel
Tram BRue des Juifs
Tram BCimetière
Vous appréciez, partagez !
MADAME NOURA HINCKER Télèphone03 59 28 17 18
Adresse18 rue du souvenir
67380 lingolsheim